Qu’est-ce qu’un burn-out professionnel et comment l’éviter ?

Le burn-out professionnel est un syndrome ou trouble de souffrance psychologique et d’épuisement au travail. Les signes de cette maladie non reconnue en France varient en fonction de l’individu et des causes de cet état proche de la dépression. Les trois signes récurrents du burn-out professionnel sont l’épuisement émotionnel, l’indifférence au travail et la dévalorisation personnelle. La prévention des risques de burn-out professionnel est l’un des avantages de la gestion du temps et des priorités. Il est également primordial de comprendre votre fonctionnement naturel pour éviter de vous déconnecter de votre travail.

Qu’est-ce que le burn-out professionnel ?

La définition de Santé publique France évoque le burn-out comme un trouble de souffrance psychologique et d’épuisement professionnel. Pour Christina Maslach, psychologue américaine et coautrice de Burn-out : le syndrome d’épuisement professionnel, le burn-out est un ensemble de symptômes pouvant mener à une maladie, comme la dépression.

En France, le burn-out et les maladies psychologiques d’origine professionnelle sont absents du tableau des maladies professionnelles. Cela signifie qu’il peut être compliqué de se faire indemniser, lorsqu’on fait face à une période de stress ou d’épuisement émotionnel et physique causée par le travail.

Le terme de burn-out remonterait aux années 60, notamment aux États-Unis. Il a été popularisé par le psychanalyste Herbert J. Freudenberger dès 1974, lorsqu’il publie un article évoquant le « burn-out syndrome« . En France, le débat sur l’épuisement professionnel et l’état de souffrance psychologique de l’individu au travail émergent après la vague de suicides de 2006, à France Telecom. Pour en savoir plus, découvrez l’article de France Culture sur l’histoire du burn-out.

Quels sont les signes du burn-out professionnel ?

Les symptômes et signes du burn-out peuvent varier d’une personne à une autre, selon la situation spécifique et ses causes. C’est l’une des raisons pour lesquelles la reconnaissance et la prévention du burn-out sont en retard en France. La liste des symptômes reconnus vient en grande partie des travaux en psychologie sociale de Christina Maslach et Susan Jackson, notamment dans leur Maslach Burnout Inventory (MIB).

On distingue 3 signes ou catégories de symptômes permettant la définition du burn-out professionnel :

  1. un épuisement émotionnel, physique et psychique : l’individu ne dispose plus des ressources nécessaires pour combattre la fatigue ;
  2. l’indifférence ou cynisme vis-à-vis du travail : l’individu crée une distance avec son travail et ses collègues pour se préserver du stress psychologique ;
  3. un sentiment de perte de sens et une dévalorisation personnelle : la personne n’est plus en phase avec son activité, ne se sent pas à la hauteur de son travail, etc.

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, parlez-en à votre médecin traitant ou médecin du travail. En fonction des cas, un arrêt de travail peut être préconisé.

Prévenir l’épuisement professionnel en comprenant son fonctionnement naturel

Chaque individu a un caractère, une histoire et un profil qui lui sont propres. Ces différents facteurs vont définir son « fonctionnement naturel », c’est-à-dire son comportement en société, ses processus de réflexion, ses moteurs, etc. Mais en entreprise, l’organisation du travail et les dynamiques en place peuvent aller à l’encontre de ces schémas naturels.

Pour l’individu, le risque est de se forcer à utiliser un « fonctionnement adapté », pour répondre aux attentes placées en lui ou mieux s’intégrer à son équipe. Dans son lieu de travail, une personne habituellement très sociable peut se mettre à agir comme quelqu’un d’indépendant et d’exigeant. Ce décalage entre comportement naturel et forcé exerce une forte pression mentale.

Le fonctionnement adapté fait partie des facteurs de risque de burn-out professionnel, stress émotionnel et sentiment de détachement. La définition et la connaissance de votre profil naturel sont d’excellents outils de prévention du burn-out au travail. Vous êtes sociable et attentionné ou plutôt exigeant, énergique et orienté résultats ? Structuré et méthodique ou communiquant et enthousiaste ?

Être en phase avec vous-même vous permet d’être plus efficace, d’apprendre à dire non et d’éviter une surcharge mentale supplémentaire au travail. La prise en compte des différents profils d’une équipe est importante. Elle facilite la reconnaissance des signes d’un burn-out professionnel, d’un état d’épuisement émotionnel ou de toute situation de souffrance au travail.

Éviter le burn-out en améliorant sa gestion du temps au travail

La mauvaise gestion du temps et des priorités fait partie des causes fréquentes du syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out professionnel. Les objectifs professionnels toujours plus élevés jouent un rôle important dans le stress et l’état de santé des travailleurs. Mais il est possible pour toute personne de limiter les risques de burn-out professionnel en améliorant sa gestion du temps.

Une bonne organisation vous permet d’accepter une charge de travail raisonnable. En gérant mieux votre énergie et votre productivité, vous évitez l’épuisement au travail et diminuez votre stress. Vous pouvez également accomplir une tâche de travail plus rapidement, avec les mêmes ressources (temps, énergie, outils). L’organisation du travail permet donc d’éviter l’épuisement professionnel en réduisant, par exemple, le temps de travail.

Je ne suis pas médecin, mais je connais bien le syndrome d’épuisement professionnel. En 2008, j’ai repris une entreprise juste avant la crise. Stress, journées de travail interminables et vie sociale inexistante étaient mon lot commun. Mais après une remise en question et une restructuration de mon entreprise, j’ai finalement réussi à me libérer près de 20 h chaque semaine. Vous souhaitez connaître ma méthode ? Découvrez ma formation à l’organisation du travail.

Découvrez d’autres avantages à la mise en place d’une bonne gestion du temps et des priorités :

Je vous propose un rendez-vous de 15 min.

L’appel servira à faire connaissance et à déterminer si je peux vous aider à atteindre vos objectifs !