Une charge mentale au travail trop élevée génère manque de productivité et burn-out. Comment éviter la catastrophe ?

À l’heure où les réunions pros s’invitent dans votre salon, 95 % des cadres d’entreprises affirment avoir un niveau de charge mentale au travail explosif. Selon une étude IFOP, 61 % d’entre eux restent soucieux de leur travail 24 h/24 et 7 j/7. Il leur est difficile de prendre les distances nécessaires pour se régénérer, ce qui conduit fatalement au burn-out.
Comment gérer la charge mentale au travail et rester productif ? Comment éviter que la situation dégénère alors que les journées sont basées sur le traitement de l’urgence ? Si gérer les priorités est une nécessité, vous allez découvrir des outils et solutions qui aideront à diminuer le stress au travail pour ne plus subir vos semaines.

Le constat général : la charge mentale au travail ou le fléau des salariés

L’Institut national de la recherche, l’INSEE et des experts de la santé au travail se sont penchés sur le sujet.La notion de charge mentale au travail fait référence au stress ressenti en cas de surmenage. Le surmenage apparaît, lorsque la charge de travail alliée à l’obligation de résultat devient insurmontable. Les victimes de ce phénomène décrivent des journées basées sur le traitement de l’urgence :

  • des boîtes mails saturées ;
  • l’apparition incessante de nouveaux projets ;
  • un manque d’organisation dans l’entreprise ;
  • la mauvaise circulation d’information.

Le cerveau n’est plus capable de répondre correctement au flux d’informations débordant. Par conséquent, le management des priorités devient insoutenable et empêche l’exécution des tâches principales.
Comme le souligne Lisa Jeanson, Docteur en ergonomie cognitive et experte de la surcharge mentale : « Nous devons remettre les hommes au centre du travail ».

Isaac Getz, auteur à succès sur la vie en entreprise, propose le concept de « l’entreprise libérée« . Il s’agit de donner aux travailleurs la possibilité d’agir selon leurs propres initiatives. Ces pratiques laissent place à la créativité et l’implication, en toute autonomie. Ce système devient de plus en plus populaire en France et fait ses preuves sur la qualité de vie au travail.
L’amélioration des règles de santé et de sécurité au travail permet déjà de diminuer les facteurs de risques. De plus, la plupart des services des ressources humaines sont équipés d’outils de mesure de performance. Le constat d’une baisse de performance, les arrêts liés aux accidents de travail, leur permet ainsi de renforcer la prévention des risques.

Solutions et outils pour alléger la charge mentale au travail

Depuis le confinement, travailler à la maison a favorisé les risques de surmenage. En effet, les employés gèrent leur activité professionnelle en même temps que les tâches domestiques. Télétravail oblige, l’espace professionnel a pris place sur la table à manger et dans le quotidien. Impossible d’y échapper.
Les conséquences : diminutions des facultés cognitives et d’analyses, erreurs et in fine, burn-out.
Voilà quelques années déjà, la chercheuse Nicole Brais a publié une étude sur le syndrome de la femme épuisée. Elle a mis l’accent sur le rôle multitâche des femmes dans la société et la charge mentale subie en une journée.

Comment retrouver un équilibre entre vie personnelle et professionnelle ? Si votre lieu de travail doit être confortable et approprié, voici 3 pistes à exploiter pour retrouver un équilibre :

La formation : apprendre à gérer ses priorités pour avoir plus de temps libre.

La formation vous emmène à la découverte des outils de compétences émotionnelles et la gestion des priorités. Eh oui ! Les émotions sont de formidables outils lorsqu’il s’agit de gagner en efficacité et en énergie. À la fin de la formation, vous saurez :

  • utiliser vos émotions pour en faire des compétences ;
  • gérer votre temps et votre stress pour plus de productivité ;
  • se libérer du temps pour sortir des périodes d’incertitudes et retrouver la sérénité.

Les outils d’aide à l’organisation et à la gestion de projet

Compartimenter, partager et déléguer est essentiel pour gagner en performance. Les outils d’aide à la gestion de projet comme Asana, ou d’aide à l’organisation comme Google Tasks, et Outlook offrent une boîte à outils complète pour :

  • prévoir des temps de travail, seul ou en équipe, par projet en fonction des deadlines ;
  • partager votre journée avec vos collègues, afin de ne pas être dérangé si vous ne le souhaitez pas ;
  • planifier des rappels automatiques et des plages horaires pour les gestions des urgences.

Améliorer sa qualité de vie au travail c’est aussi savoir faire une pause et penser à soi

Les bienfaits d’une activité sportive, voire en plein air, ont fait leur preuve en matière de traitement du stress. Depuis longtemps, les spécialistes en thérapie cognitive ont prouvé que la pratique régulière du sport permet d’évacuer le stress et produire des endorphines. Combinés à votre nouveau sens de l’organisation des priorités, vous ressentirez rapidement un regain d’énergie et de sérénité dans votre vie.

Les bienfaits d’une charge mentale au travail plus légère

Diminuer la charge mentale au travail peut être un vrai challenge. Grâce à la formation, il est possible de changer des habitudes ancrées depuis le début de votre carrière. Les outils d’aide sont de vrais compagnons et peuvent changer votre état face à la gestion d’une tâche soumise à des deadlines. Enfin, la clé consiste aussi à vous libérer du temps… pour prendre soin de vous.
Vous souhaitez en savoir plus le sujet ?

Consultez le contenu de ma formation organisation et gestion du temps pour vous libérer du temps et diminuer la charge mentale au travail.

Vous souhaitez approfondir le sujet ? Lisez nos autres articles :

Je vous propose un rendez-vous de 15 min.

L’appel servira à faire connaissance et à déterminer si je peux vous aider à atteindre vos objectifs !