Comment trouver sa place ?

Trouver sa place et reprendre le contrôle de son temps

Efficacité : suis-je vraiment à ma place ?Oser se poser LA question…
Une question profonde, essentielle qui pourtant fait souvent peur.

Et pourtant, si on ose affronter les émotions qu’elle provoque, on peut gagner en magie et en réussite dans notre quotidien !

La majorité des gens préfèrent éviter d’oser se la poser, car elle peut ébranler une situation stable.

Vous êtes-vous déjà demandé sérieusement : « Suis-je vraiment à ma place ? »

Pour faire face à cette fameuse interrogation, je vais vous donner quelques clefs qui vous aideront à trouver le chemin vers votre place dans votre organisation (famille, entreprise, etc.), celle qui vous apportera plus d’épanouissement.

De quoi dépend le fait de se sentir à sa place ?

Vous sentez-vous à votre place ?

Lorsque je pose cette question, j’obtiens en général 4 familles de réponses :

  • Je suis à la bonne place.
  • Je fais avec la place que j’ai.
  • J’ai la *conviction* de pas être à la bonne place.
  • J’aimerais bien mais, je ne sais pas quelle est ma place…

Cette question de place qu’on a du mal à définir revient souvent.

Que vous manque-t-il pour être à la bonne place ?

Citation : L'équilibre, c'est se sentir à sa placeIl y a ceux qui pensent être à sa place, mais qui sont en équilibre instable. Et il y a ceux qui sont définitivement à la bonne place, avec un ancrage profond. La différence réside dans la stabilité de l’équilibre.

  • Un équilibre instable est dépendant de ce qu’on appelle l’environnement (ce qui est externe à vous).
    On peut se sentir à sa place parce qu’on a obtenu la reconnaissance de quelqu’un, ou parce qu’on a acquis une compétence, ou parce qu’une ouverture s’est faite.
    Il est fréquent de penser avoir une place qui est de l’ordre de la « destinée », avec un statut ou une fonction sociale : l’infirmière, le bon copain, etc. Est-ce que cela signifie
  • Un équilibre stable est profond et ancré à l’intérieur de vous.

Automatiquement que vous êtes à votre place ? Quels sont les critères qui font que vous êtes réellement à votre place ou que vous ne l’êtes pas ?

Les indices qui montrent que vous n’êtes pas à la bonne place :

  • Quand vous n’êtes pas à sa place, vous ne vous sentez pas en équilibre, vous portez un masque et occupez telle place par conditionnement, parce que c’est « comme ça ». 
  • Se dire toujours « il faut » ou « je dois ».
  • Chercher constament à rejeter les fautes sur les autres ou sur votre environnement.
  • Il est possible de n’avoir pas conscientisé que vous n’êtes pas à la bonne place, surtout lorsque vous êtes dans des habitudes.
  • Se situer par rapport aux autres ou à l’environnement et perdre ses repères s’il y a des changements sur ces points.
  • Occuper une place pour l’unique raison que celle-ci était « libre », ou que c’était « une occasion en or » (même si c’est un poste de président ou une fonction de bénévole)
  • Se sentir à part, décalé par rapport aux autres, ne pas se sentir intégré et appartenant à un groupe
  • Avoir le syndrome de l’imposteur. En résumé : c’est un syndrome dans lequel le succès n’est pas attribué et où on pense que le masque va tomber et qu’on dupe les autres sur la place qu’on occupe.

Pour les personnes qui ne sont pas à leur place, il est parfois très difficile de comprendre qu’elles ne sont pas à la bonne place. Pour utiliser une métaphore : c’est comme les personnes qui n’ont jamais été vraiment amoureuses qui ne comprennent pas vraiment ceux qui le sont, tant qu’elles n’ont pas vécu cet état.

Les personnes qui ont connaissance de leur profil de fonctionnement (c’est une des bases dans l’accompagnement CSP que je propose) peuvent très facilement se rendre compte lorsqu’elles ne sont pas à la bonne place, car leur fonctionnement « adapté » est très éloigné de leur fonctionnement « naturel ».

Se sentir à sa place, qu’est-ce que c’est ?

Se sentir à sa place, c’est une question d’équilibre et de légitimité, d’intégrité en adéquation avec votre fonctionnement.

Le fait de se sentir à sa place dépend de plusieurs paramètres, tels que vos valeurs, votre environnement, etc.

Quand vous avez trouvé votre place, vous ne jouez plus de rôle !

Vous avez une intégrité en adéquation avec votre fonctionnement. Vous acceptez comment sont les autres, avec des limites qui vous conviennent. Vous êtes aligné AVEC les autres et avec votre environnement. Il est important d’être aligné « avec » les autres et non pas « par rapport » à eux !

À faire pour trouver votre place :

  • Demandez-vous si la place que vous occupez est choisie, subie ou assignée ?
  • Ne pas subir son temps (exception : un temps choisi consciemment, comme un repas de famille qui ne vous motiverait pas plus que ça, mais auquel vous choisissez d’aller pour préserver certaines relations)
  • Rester factuel, rationalisez et acceptez votre différence.
    En plus de vous permettre de communiquer plus facilement avec les autres, votre différence sera acceptée, car vous l’aurez conscientisée. Accepter ses différences permet d’être plus en accord avec soi-même et cela a pour conséquence de modifier votre environnement et vos relations aux autres.
  • Mieux connaître votre fonctionnement, vos forces et vos faiblesses, vos motivations profondes et vos valeurs.

Les clés pour trouver sa place :citation : La vie mettra des pierres sur votre route. À vous de décider d'en faire des murs ou des ponts.

  • Autorisez-vous à vous reconnecter à vos rêves.
  • Définir vos besoins : où sentez-vous votre besoin ? Soyez à leur écoute : reconnectez-vous à vos sensations.
  • « Être moi » est suffisant. Vous avez tout ce qu’il faut en vous pour résoudre vos problèmes.
  • Ayez conscience de vos peurs. Sont-elles réelles ou supposées ? 
  • Gérez vos croyances. Ayez-en conscience : on a tous des croyances. Acceptez les obstacles (voir citation ci-contre). L’essentiel, c’est que ces croyances soient aidantes.
  • Vous avez tout votre temps. Quand vous n’avez pas le temps : prenez-le et le temps s’étendra. Sachez lâcher prise.

Conclusion :

Être à sa place, c’est une expérimentation à avoir. On peut se sentir à sa place et à chaque évolution, se sentir encore plus à sa place.

Besoin d’un coup de pouce pour trouver votre place ?
Je vous offre 15 minutes de coaching gratuit. Réservez votre créneau en un clic !
Réserver mon RDV maintenant.

Cet article est le résumé d’un des lives que je donne chaque jeudi à 20H, sur le groupe Facebook : Les Performeurs Organisés – Reprendre le contrôle de son temps et de sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *