Bien définir sa valeur ajoutée : une des clés du succès !

Connaître sa valeur ajoutée pour se libérer du temps

Dernièrement, j’ai vu le post d’un entrepreneur qui demandait dans un groupe l’avis d’autres entrepreneurs sur la brochure qu’il venait de se créer.

Il y avait passé sa journée et le résultat n’était pas vraiment au rendez-vous.

Logique : son métier était paysagiste. 

Une des différences entre les personnes efficientes et celles qui ont plus de difficultés, c’est notamment qu’elles ne connaissent pas leur valeur ajoutée.

Connaître sa valeur ajoutée évite de perdre des heures et des heures à faire des choses dans lesquelles vous êtes lent et non performant.

Toutes les méthodes d’organisation du monde ne vous aideront pas si vous passez la majorité de ton temps à faire des choses qui sont éloignées de votre valeur ajoutée.

C’est pourquoi dans cet article, vous trouverez quelques astuces pour vous aider à définir votre valeur ajoutée pour mieux utiliser votre temps.

La valeur ajoutée : qu’est-ce que c’est ? 

Savez-vous quel est le point commun entre ces deux choses ci-dessous ? 

  • Se chercher (souhait de se réorienter, de trouver sa voie, de trouver un projet).
  • Vouloir se libérer du temps.

La réponse : si on ne connaît pas sa valeur ajoutée, on ne peut pas réussir. 

Une valeur ajoutée, c’est une valeur qui est “ajoutée”. 

Mais par rapport à quoi ? À qui ? 

C’est un concept social : c’est votre “plus”, celui qui fait la différence par rapport à d’autres personnes qui par exemple, exercent le même métier que vous.

La première chose pour connaitre votre (ou vos) valeur ajoutée est de réellement connaître vos valeurs profondes. 

Souvent on croit que nos valeurs sont des termes génériques comme le respect, la bienveillance ou la liberté. 

Cependant, si on creuse, on se rend compte que ces termes cachent d’autres valeurs. En effet, le respect, la bienveillance ou la liberté ne signifient pas la même chose pour tous : on n’y met pas tous les mêmes choses. 

Comment s’y prendre pour trouver nos valeurs profondes ?

Ce n’est pas chose aisée. 

C’est encore plus difficile si vous faites partie de ceux qui croient qu’ils n’apportent rien de particulier en plus par rapport à d’autres. 

Si vous n’apportez vraiment “rien” : autant arrêter tout et commencer à ne faire que ce qui vous plaît. En voyant les choses sous cet aspect, cela vous aidera sans doute à commencer à conscientiser que vous avez de la valeur pour les autres. Peut-être que ce n’est pas que vous n’apportez rien, mais plutôt que vous vous sentez inutile ? Ce sont deux concepts différents !   

Que vous vous sentiez perdu, inutile ou que vous souhaitiez simplement vous libérer du temps, voici 4 questions à se poser pour vous aider à découvrir vos valeurs profondes :

Qu’apportez-vous aux autres ?

Pour répondre correctement à cette question, le secret, c’est de demander à ces “autres”.

Clients, collègues, famille, amis, etc : demandez-leur ce qu’ils apprécient chez vous, ce qui fait qu’ils aiment travailler / passer un moment avec vous. Qu’est-ce que vous leur apportez par rapport à un autre collègue/ membre de la famille/ ami/ fournisseur ? 

Quelle valeur vous accordez-vous ?

Cette question est assez liée à “comment utilisez-vous votre temps ? “.

Dans vos tâches quotidiennes, lesquelles relèvent de votre valeur ajoutée ? Observez, notez !

Ne confondez pas valeur ajoutée et “ce qu’il faut faire” (vos compétences professionnelles, vos devoirs familiaux…) 

La valeur ajoutée, c’est ce pour quoi vous “donnez” votre temps (à vos amis, votre famille ou dans le cadre professionnel), ce pour quoi vous échangez votre temps (on ne vend pas vraiment son temps : on l’échange, car il a une valeur, c’est un échange de valeurs). 

En poussant un peu plus loin, on en arrive à se demander : à combien j’estime 1 h de mon temps ? Et puis : à combien je m’estime ??

Certaines personnes s’obstinent à vouloir tout faire eux-mêmes (pour un tas de “bonnes” raisons, telles que “ce sera mieux fait par moi”) et à ne rien déléguer. Mais si vous faites tout vous-même, c’est que vous ne concentrez pas sur votre valeur ajoutée.

La valeur ajoutée est-ce *pour* quoi vous “donnez/ offrez” votre temps.

Si vous trouvez 5 valeurs vraiment fondamentales pour vous, alors des choses importantes sortent, vous y voyez plus clair.

Quelle est la différence que vous avez par rapport aux autres ? 

Se comparer à ceux qui ont la même valeur que soi, cela fait toute la différence !

Un indice pour trouver sa valeur ajoutée est de suivre votre “boussole interne du plaisir” : quelles tâches /missions vous apportent le plus de plaisir ? Quelles aptitudes / valeurs requièrent elles ? 

Se poser certain type de questions peut vous aider à définir votre différence :

  • Qu’est-ce que vous faites différemment des autres ?  
  • Si vous n’étiez plus là, quelles choses changeraient / manqueraient /seraient difficilement remplaçables ?
  • Est-ce qu’on se met en victime ? Se mettre en victime vous bloque l’accès aux solutions. 

Quand les choses sont claires, qu’il y a des mots dessus, on avance mieux

Existe-t-il une congruence entre votre valeur ajoutée et celle de votre activité ? 

Une première étape est de différencier de que vous savez votre savoir-faire et votre savoir être. Ce sont vos compétences

Finalement, c’est la même chose pour tout le monde : prenez d’abord conscience de vos rêves et vous pourrez ensuite beaucoup mieux  définir votre différence par rapport aux autres. Se recentrer sur ses rêves permet d’avoir un cap (un peu comme un bateau) et d’avancer vers eux. 

Est-ce qu’on peut aussi confondre une compétence ou un talent avec la valeur ajoutée ? 

  • Compétences : ce n’est pas parce qu’on sait faire que c’est une valeur ajoutée !
  • Talent : on n’en a pas toujours conscience, mais lorsqu’on en a conscience, c’est une chose sur laquelle on peut s’appuyer. "N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur."  Albert Einstein

Comment savoir qu’une valeur est importante pour moi ? 

Il n’y a pas de secret et ce n’est pas facile. La clé, c’est de se demander “qu’est ce qui fait que” ?

Exemple : vous pensez avoir la valeur “liberté” : qu’est ce qui fait que c’est important pour vous ? “Car je veux pouvoir décider de mes horaires”. Qu’est ce qui fait que décider de vos horaires est important pour vous ? “Parce que je…”, etc. 

Demandez à vos amis ce que vous leur apportez. Souvent on croit connaître ses valeurs (on suppose ses valeurs ajoutées).

Restez toujours factuel (arrêter de gamberger, sortir de l’émotionnel, etc.).

Faites attention à ne pas confondre valeur et croyance : on a une croyance ajoutée et on croit que c’est une valeur ajoutée ! 

Estime de soi et valeur ajoutée :

Parler de valeur ajoutée appelle forcément la notion d’estime de soi. Connaître réellement sa valeur ajoutée contribue fortement à augmenter l’estime de soi. Cette dernière a 3 piliers : 

  1. Le regard sur soi
  2. L’amour de soi
  3. La confiance en soi

Conclusion

Si vous voulez vous libérer du temps, mais que vous ne connaissez pas vos valeurs ajoutées cela est très compliqué.

Les personnes qui ont réellement trouvé leur valeur ajoutée (mes retours d’expérience) On passe de 70 à 90 % de temps de “non valeur ajoutée” dans une journée à 90%.

Parfois nos blocages, nos conditionnements et nos croyances nous rendent la tâche difficile pour débusquer notre valeur ajoutée. 

C’est parfois tellement difficile d’aller creuser en soi-même que l’on peut être tenté d’abandonner. Persistez ! 

Car, quand vous aurez découvert votre valeur fondamentale et que vous l’aurez ajoutée à ce que vous faites, cela transformera et sublimera vraiment tout (que vous soyez entrepreneur ou pas) !

Lorsqu’on a trouvé sa valeur ajoutée, on a un atout de taille pour être plus productif !

Vous avez des doutes ? Vous avez l’impression que vous n’y arriverez jamais ? Vous pensez que ce n’est pas pour vous ? 

Vous ne comprenez pas à quel point cela peut vous faire gagner du temps ? 

Posez-moi vos questions, j’y répondrais avec plaisir. 

Vous pouvez me contacter par mail, sur Messenger ou en visioconférence. Je vous offre 15 minutes de (vrai) coaching gratuit. 

Cet article est le résumé d’un des « lives » que je donne chaque jeudi à 20H, sur le groupe Facebook : Les Performeurs Organisés – Reprendre le contrôle de son temps et de sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *